Blog et dossiers

Indemnisation en cas d’annulation de vol : le guide

Dans le monde occupé d’aujourd’hui, notre temps est précieux. Nous avons des courses à faire et des plans à suivre. Malheureusement, quand il s’agit de voyager, il y a beaucoup de choses qui peuvent ruiner notre journée. Parfois, même un léger retard de vol peut causer de sérieux désagréments. Maintenant, pensez à ce que peut faire l’annulation complète d’un vol !

Nous comprenons à quel point votre temps est précieux. C’est pourquoi notre mission, ici à Colibra, est de vous donner toutes les informations dont vous avez besoin sur vos droits en matière d’indemnisation pour annulation de vol. Nous vous dirons ce que vous devez savoir sur le dépôt d’une demande d’indemnisation, la vérification de votre éligibilité et d’autres détails sur le sujet.

Cela étant dit, vous devez savoir que les compagnies aériennes font tout leur possible pour éviter de vous verser une indemnisation. Elles ont fait en sorte que l’ensemble du processus joue en leur faveur autant que possible. C’est pourquoi de nombreux services de demande d’indemnisation ont vu le jour, qui sont censés vous faciliter la tâche pour récupérer de l’argent. Cependant, les choses sont plus compliquées que cela. Laissez-nous vous guider à travers le processus de demande d’indemnisation afin que vous puissiez vous en rendre compte par vous-même !

Comment demander une indemnisation pour annulation de vol dans l’UE ?

Quelles sont vos options si vous ne remplissez pas les conditions requises ?

Si vous voulez vous épargner cette peine et obtenir une indemnisation instantanée, vous pouvez utiliser un service ou une application dédiée. Elle vous permet d’être indemnisé sur-le-champ, sans poser de questions. Nous n’avons pas de règles arbitraires, vous recevez juste une compensation équitable. La seule chose que vous devez faire est de nous donner le droit de poursuivre l’entreprise à nos conditions. Il n’y a pas d’attente de réponse, pas d’interrogations, pas de mois d’aller-retour dans la communication. Vous recevez l’argent et nous nous occupons du reste !

Mais admettons que vous souhaitiez aller de l’avant et déposer une demande d’indemnisation. Vous avez peut-être même vu que de nombreux services d’indemnisation affirment que vous pouvez récupérer 600 €, ce qui semble tentant. Malheureusement, l’obtention de cet argent n’est pas du tout garantie. En fait, il se peut que vous ayez droit à un montant beaucoup plus faible, et cela est prédéterminé. Vous trouverez ci-dessous ce que vous pouvez réellement recevoir pour vos problèmes.

Questions fréquentes sur l’indemnisation

Cette section couvre une grande partie des informations dont nous avons déjà parlé. Vous pourrez l’utiliser comme référence chaque fois que vous aurez à traiter des demandes d’indemnisation pour annulation de vol.

Quels sont les vols couverts ?

Tous les vols au départ de l’UE et les vols à l’arrivée dans l’UE, uniquement s’ils sont assurés par une compagnie aérienne de l’UE.

Qu’est-ce qui est considéré comme un vol annulé ou retardé donnant droit à une indemnisation ?

Tout vol européen pour lequel vous n’avez pas été informé au moins deux semaines à l’avance. D’autres spécificités s’appliquent, alors lisez l’article pour en savoir plus. Concernant le cas des vols retardés, vous pouvez toucher une indemnisation dès trois heures de retard. Les montants sont identiques, ils s’échelonnent de 125 à 600 euros selon la distance du trajet de votre vol.

Puis-je prétendre à une indemnisation si le vol de remplacement est avancé ?

Oui, s’il est avancé de plus de 2 heures (lorsqu’il est notifié de 7 à 13 jours à l’avance), ou de plus d’une heure (lorsqu’il est notifié moins de 7 jours à l’avance).

Quel montant puis-je réclamer pour un vol annulé ?

Le montant que vous pouvez réclamer dépend de nombreux facteurs et peut aller de 125 à 600 euros. Que se passe-t-il si j’ai des vols de correspondance ?

Vous avez droit à une indemnisation si les vols de correspondance font l’objet d’une seule réservation. Toutes les exigences de l’UE 261 s’appliquent également dans ce cas.

Quel type de documents dois-je conserver pour demander une indemnisation ?

Tout document relatif au vol peut être utile. Il peut s’agir de cartes d’embarquement, de compensations de réservation, de tickets de retrait des bagages, etc.

Combien de temps après l’annulation puis-je demander une indemnisation ?

En général, trois ans. Toutefois, les règles varient d’un pays de l’UE à l’autre. Certains vous permettent de demander une indemnisation pour annulation de vol pendant six ans, tandis que d’autres ne prévoient qu’un an de délai de prescription. Remarque : le pays concerné est celui où le transporteur a son siège social, et non celui dont vous êtes originaire.

À quoi d’autre ai-je droit en vertu de la directive EU261 si mon vol est annulé ?

Le remboursement intégral ou partiel de votre billet, ainsi qu’un vol de retour (le cas échéant), un autre moyen de transport vers votre destination (qui peut ne pas être un avion), ou un autre billet vers votre destination à une date ultérieure. En outre, vous bénéficiez d’un droit de prise en charge – si vous êtes bloqué à l’aéroport, vous devez recevoir des repas et des rafraîchissements gratuits, ainsi qu’un lieu d’hébergement en cas de retard prolongé. Enfin, vous pouvez demander un remboursement supplémentaire si le vol de remplacement a déclassé votre siège.

Puis-je demander une indemnisation encore plus importante ?

Oui, mais pas au titre de l’UE 261. Vous devez utiliser d’autres moyens pour poursuivre la compagnie, mais cela peut valoir la peine, si vous avez manqué une grosse affaire ou quelque chose de similaire.